DÉFENSE ET RECOURS DES FRANCHISES

Publié le par Biznessrisk

Santé sécurité des travailleurs

L'objectif de BEKAPRO est de mettre en perspective les connaissances de généralistes et l'expertise de restaurateur  franchiseur en RHF   par rapport à l'expertise des risques spéciaux de BEKAPRO pour un site donné qui a ses caractéristiques et qui est UNIQUE du fait même de son implantation et de son environnement.

Chaque franchisé est un indépendant qui a le libre choix de ses achats, de ses fournisseurs.                                                                                                                                                                                                                                                         BEKA-PRO n'a pas vocation à remettre en cause les choix effectués par le franchiseur.                                                                                                                                                           Par contre BEKA-PRO peut et doit pointer les dérives éventuelles et les choix de produits ou de matériels, hors préconisation D’un franchiseur en RHF et qui présenterait un danger.

NOTA : Les préconisations données par le franchiseur hors du champ de son stricte métier, sont indicatives et ne reflètent pas les spécificités du site concerné.                                                                                                                                                                                                                                                                                                          Il en est de même : Les informations liées au métiers à savoir :                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    1) MATERIEL, MACHINE DANGEREUSE : le choix des matériels est de la responsabilité d’un franchiseur en RHF (friteuses, bin, burntoasters, grill majestic, plaques, hottes, steamer, ustensiles de cuisines, etc. 

2) PHASES DE TRAVAIL : Les procédures à respecter pour réaliser les prestations(métier) d’un franchiseur en RHF, et les produits à destination de l'alimentation humaine, ainsi que les aires de jeux et jeux et jouets pour enfants,  avec la qualité de  franchiseur en RHF sont écrites par le franchiseurs, et les formations sont effectives pour tenir à niveau ces prestations, par l'intermédiaire d'un institut de formation filiale du dit franchiseur en RHF.

3) PRODUITS DANGEREUX : Choix des  produits et consommables liés au métier à savoir : huiles, matières premières viandes, pains, boissons, etc. sont sélectionnés par le franchiseur  qui tient à disposition du franchisé les notices techniques et mode d'emploi, ainsi que précautions d'usage, sur le réseau intranet qui lie le franchiseur au franchisé.                                                                                                                                                                                                                                Nous avons pu constater en traitant les cas RHF (cf www.aleapro.net), et autres réseaux à enseigne unique, qu’il existait un réel  quiproquo en terme de communication interne et externe sur la problématique de mise en place des documents uniques par site.

Le franchisé (adhérent) a tendance à croire que les informations transmises par le franchiseur (groupements) est son document unique. Il le classe d’ailleurs comme tel (constat sur un échantillonnage plus que représentatif).

Hors le document en question n’est en aucun cas le reflet des risques du site concerné.

Nous préconisons donc de préciser (ou de faire préciser) par le franchiseur (groupements) qu’en aucun cas le document unique préconisé par le système centrale n’est le document unique du site du franchisé (adhérent).

Le franchiseur (groupement) peut être tenté d’aller plus loin dans ses préconisations. Plus il sera précis, plus il prendra de risques (défaut de conseil pour un risque spécifique à un site) voir associé de fait.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article