Une mutuelle lâche ses clients franchisés. L'un des plus important réseau de franchise de restauration rapide en France se trouve sans garanties d'assurances suite à sinistre grave sans expertise.

Publié le par Biznessrisk

Un franchisé, spécialiste de la restauration rapide, a été piégé par un tir croisé des services de la DSV, de l'inspection du travail, d'un juge d'instruction, d'un procureur de la république et de la presse.

  • Pas d'expertise contradictoire avec la DSV.
  • L'inspection du travai qui fait une expertise partial et succinte et tardive.
  • Un juge d'instruction qui ne respecte pas la présomption d'innocence et le secret de l'instruction.
  • La presse qui condamne par effet de scoop et d'audimat.

L'assureur du franchisé qui aurait du être à ses coté, a non seulement été absent, en défaut de conseil flagrant, mais de plus a opposé aux paiements des primes par l'assuré, une non garantie sur tous les postes.

Cette assureur mutualiste, qui représente 25% de ce type de réseau, condamne un franchisé à une insolvabilité qui nest pas de son fait.

Quand le respect du contradicoire, inscrit dans le code civile serat il respecté par l'administration et les services de l'état.

Quand à la presse elle a le droit de mettre à bas n'importe quelle entreprise dans l'impunité la plus total. 

Commenter cet article